AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ☮ we can work it out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

• Posts : 89
• Date d'anniversaire : 04/03/2011
• Age : 24


More about me.
♣ GROUPE: L'ingénierie.
♣ RELATIONSHIP:
♣ PRÉSENCE: En présence réduite.

☮ we can work it out Empty
MessageSujet: ☮ we can work it out   ☮ we can work it out EmptySam 5 Mar - 17:30

☮ we can work it out Tumblr_ljkfb7TzpN1qgzltho1_500
Ainslyn Witheley-Sheppard & them

Joyce, Calypso & Duncan are free
Si vous avez la moindre question sur n'importe lequel de ces scénarii, n'hésitez pas à m'envoyer un MP, je suis ouverte à tout le monde Smile

_____________
☮ we can work it out Tumblr_lglk7yzaTr1qd6w3xo1_500


Dernière édition par Ainslyn Witheley-Sheppard le Mer 13 Avr - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Posts : 89
• Date d'anniversaire : 04/03/2011
• Age : 24


More about me.
♣ GROUPE: L'ingénierie.
♣ RELATIONSHIP:
♣ PRÉSENCE: En présence réduite.

☮ we can work it out Empty
MessageSujet: Re: ☮ we can work it out   ☮ we can work it out EmptySam 19 Mar - 18:34

THERE IS A PLACE I'D LIKE TO GO WITH YOU

Joyce Bluberry Sheppard

NAME
Joyce Blueberry Sheppard

AGE
19 yo.

RELATIONSHIP
au choix, je la vois bien célibataire ou en "compliqué,", a votre guise.

STUDIES
première année & études au choix

JOB
aucun

your life&me ,
Joyce est née de l'union de la mère d'Ainslyn et d'un autre homme. Elle a pris le nom de sa mère parce que cette dernière pensait que ça serait plus simple pour Ainslyn d'avoir une soeur ayant le véritable même nom qu'elle. Les deux jeunes filles ont deux ans de différence. Leur famille se compose du père de Joyce, de la mère des deux filles et de la demi-soeur d'Ainslyn (la fille de son père) ; avec qui Joyce n'a aucun lien de sang. Niveau caractère, Joyce est une fille assez simple, qui ne prend pas trop la tête, sachant en regardant ses soeurs qu'elle n'a pas a se faire d'histoires car sa vie est plutôt cool ; elle aime bien rire, elle sait s'affirmer mais est en général appréciée par tout le monde.

how to be ,
ici, essaye de faire un petit paragraphe ou quelque chose comme cela, afin de présenter tes préférences quant au joueur qui prendra ton scénario. En effet, tu as sûrement plusieurs conditions afin que le personnage soit encore plus agréable à jouer. Ainsi, tu peux parler du nombre de mots/lignes que tu aimes faire, de ton activité sur le forum et de celle que tu exiges pour le membre, du niveau de langue. Tu peux aussi donner quelques précisions sur le personnage, son histoire, la négociation de l'avatar, du prénom et de l'évolution que tu aimerais donner à la relation entre ton personnage et le scénario, par exemple. Pour t'aider, tu pourras aussi le présenter sous forme de questions-réponses si cela peut t'aider. Et surtout, amuse-toi à faire ce paragraphe.

Joyce&Ainslyn ,
«LYYYYYYYYN !!! » Le cri avait résonné dans toute la maison, et pourtant elle n'entendait toujours pas le bruit caractéristique de sa soeur qui accourait. Elle fronça les sourcils, attrapa son téléphone et essaya d'appeler sa soeur. Toujours pas réponse. Joyce commença à s'inquièter, puis se ressaisit. Ainslyn était une grande fille, beaucoup plus mature, plus douée qu'elle, rien ne pourrait lui arriver. Elle soupira. Elle avait toujours vu Ainslyn comme une sorte d'héroïne, celle qui sourit tout le temps, qui aime les gens comme ils sont, que tout le monde aime et a qui personne n'oserait faire de mal. Et plus elle grandissait, moins elle comprenait. Non, Ainslyn ne vivait pas dans un conte de fée, et oui, elle avait déjà été blessée. dans son petit cocon, Joyce avait mis du temps à comprendre que sa soeur n'était que sa demie-soeur, même si ni l'une ni l'autre n'y voyaient aucunes différences. Mais Joyce était loin d'être idiote. Quand elle a sut, elle a compris, et elle n'a rien dit. Elle ne s'en sentait pas le droit. Calypso était encore trop fragile a cette époque pour qu'elle ait pu le prendre bien, et elle n'avait pas voulu se mettre l'une des deux à dos. Surtout pas Ainslyn.
Ainslyn qui ne sortait jamais sans son portable. Joyce, inquiète, se leva, et courut jusqu'a la chambre de sa soeur. «Ainslyn ?» Elle poussa le battant de sa porte et l'aperçut sur son lit, le visage baignant de larmes, recroquevillée sur elle-même. Elle s'affola. Ainslyn avait comme tout le monde des moments de faiblesse, mais elle n'en avait que très peu toute seule. Joyce courut jusqu'a sa soeur, lui touchant l'épaule. « Ainslyn ! Qu'est-ce qu'il se passe ? » L'autre se redressa brusquement, tournant le dos à sa soeur. Elle essuya précipitamment ses larmes, prit une inspiration. « Rien. C'est rien, je pensais juste à... mon père. » C'était faux bien sûr. Joyce le savait, parce qu'Ainslyn ne pensait jamais à son père dans la maison ; comme si quelqu'un - comme calypso - lui en voudrait. Mais Joyce n'était pas idiote, et elle connaissait sa soeur. Si elle avait dit ça, c'est que c'était un problème personnel, et qu'elle n'avait pas envie d'en parler. Joyce déglutit difficilement. Par moments, comme celui-ci, elle se rendait compte qu'elles n'étaient que demi-soeurs, et pas totalement amies. Elle se souvint qu'elle l'avait appelée premièrement pour un but précis qu'elle venait d'oublier. tant pis. Elle savait que quand elle irait mieux, Ainslyn lui parlerait, lui expliquerait, et qu'elle comprendrait. Et même si sur le coup ça lui faisait mal, sa soeur serait là pour la protèger, même en n'allant pas bien.

Joyce&Calypso ,
« On va en ville, cet aprem' ? J'ai besoin de chaussures. » Joyce se retourna vers Calypso, un peu surprise. Caly avait le même air que d'habitude, un peu distant, semblant légèrement s'ennuyer. Joyce se retourna légèrement, afin de vérifier discrètement si c'était bien à elle que sa soeur s'adressait, puis sourit. « Oui, bien sûr, pas de problèmes ! » Caly eut un sourire en coin, et partit se préparer. Joyce l'imita, sachant qu'il ne vallait mieux pas trop traîner avant qu'elle ne change d'avis. Ce n'était pas souvent qu'elle et calypso allaient dehors ensemble. Normal, dans un sens. Les deux filles n'avaient aucun lien de sang. pas la même mère, ni le même père. il arrivait parfois aux gens de dire qu'elles se ressemblaient, sans savoir que leur situation familiale était bancale.
« T'es pas ma soeur. » Le temps avait beau avoir passé, Joyce ne se souvenait que trop bien de ce jour, où, après l'avoir giflée, Calypso lui avait craché ces mots. La jeune fille n'avait pas osé dire quoi que ce soit à Ainslyn, ne sachant pas quel camp sa demie-soeur prendrait. Caly ne s'était jamais excusée. Mais, au fil des années, Joyce avait compris qu'elle ne le ferait jamais. Ce n'est pas qu'elle ne regrette pas ses mots, mais, ce jour là, elle les pensait vraiment. Et Caly avait toujours été comme ça. Quand elle était dans une bonne passe, il fallait en profiter. Sinon, mieux valait courir aux abris. Alors, si elle lui avait proposé de sortir aujourd'hui, c'était une bonne chose. Parce que, pour Joyce, Caly est et restera toujours sa soeur, même sans lien de sang.

© tumblr


_____________
☮ we can work it out Tumblr_lglk7yzaTr1qd6w3xo1_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Posts : 89
• Date d'anniversaire : 04/03/2011
• Age : 24


More about me.
♣ GROUPE: L'ingénierie.
♣ RELATIONSHIP:
♣ PRÉSENCE: En présence réduite.

☮ we can work it out Empty
MessageSujet: Re: ☮ we can work it out   ☮ we can work it out EmptySam 26 Mar - 16:21

I wanna know what i'd be like to find perfection in my pride

Calypso auchoix Witheley

NAME
Calypso (deuxième prénom au choix&facultatif) Witheley

AGE
21 ans

RELATIONSHIP
au choix

STUDIES
au choix ; troisième année

JOB
au choix

your life&me ,
Calypso n'a pas une histoire simple. Petite, sa mère la berçait de contes de fée auquels elle croyait. Sauf que tout ne s'est pas passé comme prévu. Son père a trompé sa mère alors qu'elle était enceinte, et il s'est retrouvé avec deux enfants, Calypso et Ainslyn. Calypso a été élevée par sa mère et son père jusqu'a ses trois ans, quand son père est partit. Ensuite, sa mère a décidé qu'elle ne pouvait s'occuper d'elle et l'a envoyée dans un orphelinat. Deux ans plus tard, ses parents se remettaient ensemble. Sauf que ça n'allait pas, ils étaient tout le temps en train de se disputer, et la seule distraction de Calypso était quand Ainslyn venait, parce que son père voulait voir ses deux filles en tentant d'assumer ses erreurs passées. Et c'est là qu'est le drame. Si elle avait été dans un conte de fée, c'est sa mère qui aurait fini heureuse, qui aurait été la gentille. Or, c'est à la mère d'Ainslyn d'endosser le rôle honteux de la maîtresse briseuse de couple. Calypso, jusqu'a ses huit ans, est persuadée que c'est le cas. Mais lorsqu'une violente dispute éclate entre ses parents, c'est Ainslyn et sa mère qui arrivent pour la sauver. Calypso se retrouve de nouveau abandonnée par ses deux parents, avec uniquement sa demie-soeur comme seule famille. Mais la mère d'Ainslyn insiste et fait tout ce qui est en son pouvoir pour avoir Calypso a charge. Ainsi, la jeune fille n'est pas véritablement dans sa famille, mais elle pourrait en avoir l'impression.

how to be ,
Bonjour, bonsoir Smile Tout d'abord, je tiens à vous remercier de vous intéresser à mon scénario. Ensuite, j'espère que vous le prendrez pour Caly, pas pour Amber. J'ai conscience que ce n'est pas un personnage facile a jouer et qu'il faut bien l'avoir en tête pour se lancer dans le rôle, mais malheureusement c'est comme ça que je vois Caly, pas autrement. Certes, c'est une fille sombre, désabusée et qui a besoin d'aide, mais elle n'est pas non plus obligé de le rester toute sa vie, ça c'est à vous de voir si vous la prenez. Pour les conditions, je dirais qu'Amber est assez difficilement négociable, je trouve qu'elle colle parfaitement au rôle ; ensuite, j'exige un bon niveau de RP, vingt lignes au moins me suffiront, tant que ça reste fluide et agréable à lire, ça me va ; je ne vous demande pas non plus d'être la révélation littéraire de l'année, bien entendu Wink

Calypso&Ainslyn ,
« Je me rapelle de son visage, quand, accroupie sous une table, je pleurais silencieusement, entre la dispute de mes parents. Elle est entrée, comme à son habitude, elle a jeté un regard a mon père ; puis elle a entendu les cris, elle a vu le verre brisé, et elle m'a vue, moi. Elle a hurlé mon prénom en se ruant vers moi. Je n'ai pas voulu comprendre, plus tard, pourquoi c'était sa mère qui m'avait sauvée, et pas la mienne, celle qui m'avait mise au monde. C'était totalement illogique. C'était elle, la méchante, dans l'histoire. mes parents auraient du vivre heureux ensemble, et moi aussi ; mais elle, elle a tout détruit en tentant mon père. Elle aurait du être le démon. Mais elle m'a sauvé. Ainslyn, c'est sa fille. C'est ma soeur. C'est ma seule famille, désormais. Je ne sais pas où est ma mère, je ne veux pas entendre parler de mon père. C'est un accord qu'on a, avec Ainslyn. On ne parle pas de lui. Parce qu'il est un lâche, parce qu'il est responsable de tous mes malheurs, et parce que si on le revoit, on ira pas vers lui en courant pour se jeter dans ses bras, mais plutôt pour les lui démolir. C'est comme ça. Après, pour ce qui nous unit, Ainslyn et moi... je sais pas trop comment le décrire. les gens nous pensent jumelles, alors qu'on est demie-soeurs. On aurait pu se haïr, peut-être qu'on aurait du, à un moment ou un autre ; mais on préfère s'entraider et vivre ensemble. On est soeurs, amies, confidentes. On traine avec les mêmes amis. On a la même culture ; souvent les mêmes goûts. Ce qu'on partage ensemble, on ne l'a avec personne d'autre, c'est ça qui fait notre force, c'est ça qui nous unit. Elle a toujours été là quand ça allait pas, quand je devenais folle ou que j'avais envie de tout faire pèter, et je sais qu'elle continuera a être là, parce que j'ai besoin d'elle ; et elle sait que je suis là, parce qu'elle aussi a besoin de moi. Ainslyn, c'est ma seule famille. »

Joyce&Calypso ,
« On va en ville, cet aprem' ? J'ai besoin de chaussures. » Joyce se retourna vers Calypso, un peu surprise. Caly avait le même air que d'habitude, un peu distant, semblant légèrement s'ennuyer. Joyce se retourna légèrement, afin de vérifier discrètement si c'était bien à elle que sa soeur s'adressait, puis sourit. « Oui, bien sûr, pas de problèmes ! » Caly eut un sourire en coin, et partit se préparer. Joyce l'imita, sachant qu'il ne vallait mieux pas trop traîner avant qu'elle ne change d'avis. Ce n'était pas souvent qu'elle et calypso allaient dehors ensemble. Normal, dans un sens. Les deux filles n'avaient aucun lien de sang. pas la même mère, ni le même père. il arrivait parfois aux gens de dire qu'elles se ressemblaient, sans savoir que leur situation familiale était bancale.
« T'es pas ma soeur. » Le temps avait beau avoir passé, Joyce ne se souvenait que trop bien de ce jour, où, après l'avoir giflée, Calypso lui avait craché ces mots. La jeune fille n'avait pas osé dire quoi que ce soit à Ainslyn, ne sachant pas quel camp sa demie-soeur prendrait. Caly ne s'était jamais excusée. Mais, au fil des années, Joyce avait compris qu'elle ne le ferait jamais. Ce n'est pas qu'elle ne regrette pas ses mots, mais, ce jour là, elle les pensait vraiment. Et Caly avait toujours été comme ça. Quand elle était dans une bonne passe, il fallait en profiter. Sinon, mieux valait courir aux abris. Alors, si elle lui avait proposé de sortir aujourd'hui, c'était une bonne chose. Parce que, pour Joyce, Caly est et restera toujours sa soeur, même sans lien de sang.

©️ tumblr


_____________
☮ we can work it out Tumblr_lglk7yzaTr1qd6w3xo1_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Posts : 89
• Date d'anniversaire : 04/03/2011
• Age : 24


More about me.
♣ GROUPE: L'ingénierie.
♣ RELATIONSHIP:
♣ PRÉSENCE: En présence réduite.

☮ we can work it out Empty
MessageSujet: Re: ☮ we can work it out   ☮ we can work it out EmptySam 2 Avr - 16:53

shut the fuck up babe, you're the best, get it ?

Duncan pourlescéna,leresteauchoix

NAME
totalement au choix

AGE
22 yo.

RELATIONSHIP
en couple, et c'est compliqué

STUDIES
domaine & année au choix

JOB
au choix

your life&me ,
L'histoire est assez libre, dans l'ensemble. Disons que j'imaginais bien le personnage comme ayant été élevé uniquement par sa mère et ayant décidé de vouloir lui prouver de quoi il était capable en quittant la maison, ou un truc dans le genr,e c'est à vous de voir, tant que vous respectez le fait qu'il est parti de chez lui et qu'il s'est retrouvé à Londres sans nulle part où aller.

how to be ,
Il est évident que demanderais une certaine présence à la personne qui prendra le scéna. Évidemment, je ne demande pas d'être là tous les jours, étant donné que je ne peux pas moi-même me connecter tout le temps. Je peux accepter quelqu'un qui est en internant, mais il faudra quand même être présent (voir très présents) le week-end, c'est un minimum. Ensuite, au niveau de l'écriture, je ne cherche pas la quantité mais la qualité : nous avons un minimum de lignes, et je me fiche totalement que vous fassiez pile poil le nombre de lignes, tant que les RPs avancent, qu'il y a de l'action et qu'on ne s'ennuie pas.

Ainslyn&Duncan ,
lui & elle, ça a commencé d'une façon super bête et presque incroyable. ils se sont rencontrés quand elle avait tout juste dix-huit ans, et lui dix-neuf. C'était l'une de ces sorties entre amies que se faisait Ainslyn, sauf que ses véritables amies n'avaient pas pu venir, et qu'elle s'ennuyait un peu. Elles se sont assises à un café, pour boire un coup. Duncan, de son côté, venait d'arriver dans la ville. Il ne connaissait personne, ne savait pas où aller, et n'avait aucune idée de comment il allait se débrouiller pour se sortir de là. Il regardait souvent vers le bar, hésitant a entrer pour demander de l'aide à quelqu'un, sauf qu'il ne savait pas quoi demander exactement. Or, juste entre la porte et lui, il y avait Ainslyn, ce qui amena les copines de la jeune blonde a croire que c'était elle qu'il regardait, et non cette fichue porte. Toutes émoustillées, lesdites amies la poussèrent a aller le voir, puisqu'il semblait hésiter. Un peu agacée, Ainslyn se leva et se dirigea vers lui, ayant l'impression d'être une parfaite idiote. « Salut ! euh... T'es perdu ? » Elle avait sorti ça comme ça, en voyant les sacs du jeune homme, et en se disant qu'il vallait mieux cacher pour le moment qu'elle pensait qu'il était intéressé par elle. Il sembla hésiter un moment, la dévisageant. une idée un peu tordue naquit dans son esprit : il lui fallait cette fille. Non seulement elle était jolie, mais en plus, si il réussissait à l'avoir, il aurait un endroit où dormir en attendant. En effet, à l'époque il ne se doutait pas qu'elle puisse encore habiter chez ses parents. Il hésita un peu, lui adressant un sourire charmeur dont il avait le secret. « Plus ou moins. J'ai l'impression de t'avoir trouvée, toi. » Ainslyn resta figée un instant, puis sourit. « Tu sais, t'es pas obligé d'en faire autant ; si t'es fauché j'peux te payer à boire, y'a pas besoin de... ça. » Duncan rit doucement, ne sachant pas trop quoi dire. Elle semblait être du genre à attendre la franchise, mais il se voyait mal lui demander un toit. Il haussa les épaules. « Bah, il faut bien que j'essaie de me faire des amis, je viens d'arriver. » « Ah, c'est pour ça, alors, tes bagages. Et t'habites où ? » « C'est bien ça, le problème.», marmonna-t-il.
Ainslyn se voyait mal partir maintenant, en lui disant "ah, pas de chance, bon bah, salut !" et le laissant se débrouiller tout seul, et lui proposa son aide. seulement, elle s'aperçut très vite qu'a part ses valises, le jeune homme n'avait rien : pas de famille à Londres, pas de métier, pas de connaissances de la ville, juste son portable, qui ne lui serait pas d'une grande utilité. La blonde lui proposa de l'héberger, mais comme elle habitait chez ses parents, il fallait qu'il se fasse le plus petit possible. De plus, les voisins adorant les commérages, Duncan et Ainslyn en vinrent à conclure qu'il était plus simple qu'ils prétendent sortir ensemble. Ils disaient s'être connu par un ami quelconque, et avoir fait connaissance rapidement, s'étant très bien entendu, etc. Officiellement, Duncan était ici pour passer ses vacances avec sa petite amie. ce qu'ils n'avaient pas prévu, c'est que tout le monde se prendrait au jeu, même eux. Duncan continuait bien sûr à chercher un logement et un travail de son côté, mais les soeurs d'Ainslyn n'essayèrent pas de s'approcher de lui, malgré son beau minois, parce qu'elles avaient l'impression que c'était vraiment "le mec d'Ainslyn".
Quant à eux... c'était un plus confus qu'ils ne voulaient l'admettre. ils s'entendaient bien, très bien, même, ayant développé une complicité très rapidement. Souvent il arrivait que Duncan vienne dans sa chambre pour parler avec elle, et qu'ils s'endorment tous les deux sur le lit de la jeune fille, en ayant parlé toute la nuit. ç'aurait pu être une belle amitié. Mais il y avait plus. Il y avait ce naturel dérangeant qu'ils avaient a marcher main dans la main dans la rue ; il y avait ces sous-entendus publics qui faisaient espérer les deux, mais aucun d'entre eux n'osait faire le premier pas, ne sachant pas si l'autre jouait juste le jeu ou s'il y avait plus. underco'

© tumblr


_____________
☮ we can work it out Tumblr_lglk7yzaTr1qd6w3xo1_500
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




☮ we can work it out Empty
MessageSujet: Re: ☮ we can work it out   ☮ we can work it out Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

☮ we can work it out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Problem with voice recognition (always red lights!?)
» "RSS Full" service is not working!?
» [galerie] L'atelier de Napalm (vieilles productions non triées et Work in progress)
» Time zone does not work?
» Articles Games Workshop
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal College of London. :: GOD SAVE THE QUEEN US! :: Baby, I was born this way.-
Sauter vers: